Empreinte carbone

Plateau de tournage, comédiens, lumières, caméras…et action! Voilà ce qui vient à l’esprit de la plupart des gens lorqu’ils entendent parler de “production audiovisuelle”. Peu de personnes pense au terme “éco-efficace”. Et pourtant, à travers le monde, de plus en plus d’entreprises de l’audiovisuel tentent de devenir “éco-efficaces”. De l’approvisionnement en matières premières à la livraison des services et produits, ces entreprises prennent de sérieuses mesures afin de diminuer leur consommation en énergie et minimiser leur impact sur la planète.

Mais comment et pourquoi deviennent-elles éco-efficaces?

 

L’entreprise éco-efficace

Une entreprise éco-efficace est une entreprise qui vise à combiner l’excellence environnementale et l’excellence de la qualité de ses prestations et ses produits. Selon le World Business Council for Sustainable Developement (WBCSD), les entreprises qui adoptent l’approche éco-efficace gagnent non seulement en responsabilité écologique, mais également en avantages économiques. Elles gaspillent moins, elles font des économies et elles gagnent en compétitivité.

 

La production audiovisuelle et l’éco-efficacité

Dans le monde de la production audiovisuelle, l’éco-efficacité touche à tous les maillons de la chaîne de production et cela quelle que soit la taille de l’entreprise. En 2014, Sony Pictures montre comment une superproduction comme Spider-Man 2 a été faite avec des mesures éco-efficaces.

Pour leurs décors de plateau, Sony Pictures a récupéré et a recyclé plus de 49 tonnes de matériel. Pour le reste de la production, aucun détail n’a été oublié: une gourde réutilisable pour chaque personne sur le tournage, le don des surplus du restaurant de tournage à la fin de chaque journée, et le don des tissus des costumes. Du coup, Spider Man 2 est la production la plus éco-efficace de l’histoire du studio Sony Pictures.

Si Sony Pictures et d’autres maisons de production prennent autant de peine pour rendre leurs productions éco-efficaces, il y a bien une raison. La production audiovisuelle est un domaine très énergivore. Le matériel servi en tournage est utilisé sur des périodes assez courtes et beaucoup de choses (nourriture, plateaux de tournage, costumes, récipients en plastique) sont jetées à la poubelle une fois le tournage terminé. Que ce soit pour la production d’un spot publicitaire, d’un long-métrage de fiction, ou pour un documentaire, à des échelles différentes l’industrie audiovisuelle est un secteur qui consomment beaucoup et qui gaspille trop.

Alors, à l’instar d’autres secteurs, le domaine de l’audiovisuel doit bien se rendre à l’évidence: l’éco-efficacité est devenue aujourd’hui incontournable pour les entreprises et les professionnels qui souhaitent rester compétitifs, dépenser moins (en consommant et en gaspillant moins) et augmenter la qualité de leur offre de service.

 

Devenir une production audiovisuelle éco-efficace

Comment faire alors si vous êtes seul.e ou si vous avez une petite société de production et pas d’équipe “Responsable Environnement” pour gérer la mise en place de ce modèle?

Voici trois choses que vous pouvez faire pour réduire votre consommation d’énergie tout en assurant une excellente qualité de production.

 

1. Calculer votre empreinte carbone

Empreinte carbone

 

Tout d’abord il vous faut calculer votre empreinte carbone. Des ressources comme le Carbon Footprint , le Calculateur Carbone Entreprise de Good Planet ou Albert (calcule l’empreinte par production) sont disponibles en ligne pour des individus et des entreprises . Ces outils calculent votre consommation d’énergie et votre empreinte carbone à partir d’informations que vous fournissez tels que vos voyages effectués: Vols/ trains/ (dates, aéroports, transits), vos trajets en voiture (marque de voiture + année de fabrication, kilométrage), vos dépenses en papier, téléphonie, assurance etc.

La calculatrice vous donne l’empreinte carbone de votre production en comparaison avec l’empreinte carbone moyenne de votre pays et celle du monde. Une fois que vous ayez une idée de la taille de votre empreinte carbone, vous pouvez prendre des mesures ciblées pour la réduire. Bien sûr, si vous avez une équipe, il faudra l’informer de cette démarche car son adhésion sera indispensable pour la mise en place des changements nécessaires.

Même sans calculatrice vous pouvez adopter des pratiques qui vous permettent d’économiser des ressources et gagner en efficacité tout en réduisant votre impact sur l’environnement.

 

 

 

 

2. Réduire votre consommation

Studio lumières

 

Vous pouvez commencer par réduire votre consommation. Voici quelques pratiques que vous pouvez adopter que vous soyez en petite ou en grande équipe.

  • Utilisez les lumières LED de préférence. A Creativ Sün Films, nous utilisons uniquement des lumières LED ou de la lumière naturelle. Cela nous permet de voyager avec un kit léger et compact pour des tournage à l’étranger. Dans Jurassic Park: Fallen Kingdom réalisé par Juan Antonio Bayona, 75% des lumières étaient des LED. Si possible, privilégiez la lumière naturelle et utilisez des réflecteurs et diffuseurs pour travailler avec la lumière disponible.
  • Favorisez la polyvalence de votre équipe. Travailler avec des personnes qui sont compétentes dans plusieurs domaines vous aide à réduire votre impact sur l’environnement sans perdre la qualité de votre offre.
  • Recyclez. Lors du tournage du film  BlaKkKlansman du réalisateur Spike Lee, l’équipe de production est allée jusqu’à incorporer des poubelles de recyclage vintage dans le décor du plateau de tournage. Leçon? Toutes les mesures sont bonnes pour réduire le gaspillage. Souvent des pratiques simples vous permettent d’économiser sur votre coût de production et de réduire votre consommation et vos déchets. Alors fini la pile de bouteilles en plastique à moitié vide sans propriétaires. Des gourdes d’eau réutilisables pour toute l’équipe! Pas de ressources pour en offrir à votre équipe? Demandez aux membres de l’équipe de participer et d’amener leurs propres gourdes!
  • Limitez les déplacements. Les réunions avec les clients peuvent avoir lieu via téléphone ou en visioconférence pour économiser de l’énergie. C’est aussi un gain de temps pour vous et le client surtout si la réunion demande le déplacement de plusieurs personnes.
  • Utilisez le courriel pour communiquer des documents importants à l’équipe et envoyez des fichiers par voie numérique plutôt que sur des DVD.
  • Eteignez les équipements lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Débranchez-les pour éviter une consommation “vampirisante” de l’électricité.

Vous  pouvez aussi utiliser une checklist simple comme celle de Sustainable Filmmaking pour vous aider dans votre démarche.

 

3. Contrer votre impact sur l’environnement

Image CO2

Nous ne pourrons jamais réduire notre empreinte carbone à zéro. En règle générale, nos équipements sont fabriqués ailleurs, nous sommes parfois obligés de prendre l’avion et de traverser un continent pour travailler sur un projet, et parfois nos fournisseurs ont zéro politique en matière d’éco-efficacité. Pour palier à tout cela, il reste une troisième solution: contrer les effets de nos productions.

Cela suppose la mise en place d’autres pratiques qui vise à impacter de façon positive l’environnement.

  • Embauchez sur place.  Dans la mesure du possible privilégiez l’emploi local lorsque la production a lieu dans une autre région ou dans un autre pays. Ainsi, vous profitez du savoir-faire et des connaissances des professionnels sur place, vous réduisez votre coût de production et vous contribuez à l’économie locale.
  • Travaillez avec des professionnels qui ont eux aussi des pratiques éco-efficaces. Pour trouver ces professionnels vous pouvez intégrer les pratiques éco-efficaces dans le descriptif des postes que vous affichez en ligne.
  • Soyez pro-actives et pro-actifs. Certaines entreprises adoptent des pratiques très proactives qui ont un impact direct et positif  sur l’environnement et la société. Après le tournage du film Us (Jordan Peele), l’’équipe de production a fait un don de plus de $7500 de jouets qui avaient été utilisés dans plusieurs scènes du film. Pour le tournage de Spider Man 2 Sony Pictures a réparé des bancs endommagés par un cyclone et a planté des arbres dans un parc qui a été utilisé pour le tournage. L’équipe de production du film Little a fait un don des matériaux de construction des plateaux de tournage à des ONG. L’équipe a également remis des vélos à un comptoir d’occasion.  Ce sont tous des moyens de contrer les conséquences de la production sur l’environnement et aussi une bonne façon de créer d’autres liens dans les communautés et pays de tournage. Ainsi, vous laissez une empreinte positive!

En conclusion, le principe de l’éco-efficacité est de permettre aux individus et aux entreprises de prospérer sans que cela ne nuise à l’environnement. Cela demande de la créativité et de l’innovation en permanence pour trouver les meilleures façons de mettre en place des pratiques éco-efficaces dans l’entreprise.

Il faut noter, toutefois, que pour que ce modèle soit vraiment efficace, il ne peut pas être limitée à la mise en place de quelques pratiques. En effet, comme le souligne la WBCSD, si l’éco-efficacité est traitée comme un simple dispositif de plus pour l’entreprise elle ne marchera pas. Plutôt, elle devra faire partie intégrante de la stratégie de l’entreprise et doit donner lieu à de nouveaux processus et pratiques. Ce n’est que de cette façon qu’elle permettra à l’entreprise d’augmenter la qualité de son offre et de gagner en compétitivité dans son domaine tout en respectant l’environnement.

Alors, que vous produisiez des documentaires ou des publicités, que vos films soient destinés au cinéma ou au web, l’éco-efficacité est un terme auquel vous devriez vous intéressez.

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Sending

©2019 CREATIV SÜN FILMS SAS - MADE IN W.I. - Mentions légales

Log in with your credentials

Forgot your details?